Concert : 7 décembre, Strasbourg, Faubourg de Pierre

L’ensemble L’Imaginaire organise un petit festival de musique d’aujourd’hui les 7 et 8 décembre prochains au 12 Faubourg de Pierre à Strasbourg.

Voici le programme :

Samedi 7 décembre
18h15 QUATUOR MAURICE

Violons, Georgia Privitera et Laura Bertolino
Alto, Rafal Zalech
Violoncelle, Aline Privitera

Programme

Andrea Agostini, Legno sabbia vetro cenere, pour quatuor à cordes et électronique
Eric Maestri, Pieghe, pour quatuor à cordes
Simon Steen-Andersen, Study for String Instrument I et II, pour violoncelle et whammy pedal
Fausto Romitelli, Natura morta con fiamme, pour quatuor à cordes et électronique

MAURICE_web

Transition par Gaëtan Gromer

19h30 ENSEMBLE L’IMAGINAIRE

Keiko Murakami, flûte
Philippe Koerper, saxophone
Maxime Springer, piano

Programme

Santiago Diez-Fischer, Còmo solo podian sus ojos /création 25′

_MG_8254_sRGB-5

Dimanche 8 décembre:
11h DUO DILLON-TORQUATI Dillon

Programme

F. Liszt (1881-1886), Die Zelle in Nonnenwerth S382 (1883)
José Manuel Serrano, New work (2013) world premiere
Carola Bauckholt (1959), Ohne worte for cello solo and CD (2012)
R. Schumann (1810-1856), Die Lotosblume
Daniele Ghisi (1984), Ma bouche rit for cello and piano with lo-fi electronic device (2012)
S. Sciarrino (1947), Melencolia 1 (1980)
Franz Schubert (1797-1828), Fruehlingsglaube D 686
Mario Pagliarani, Schubert sotto la neve (2012)
Andrea Agostini, New work (2013) world premiere
Peter Ablinger (1959)
Voices and piano (1998-) for piano and CD: Valentina Tereshkova et Anna Magnani
Jacob TV (1951), May this bliss never end (2008) for cello, piano and boombox

banna_dillon-torquati

 

CD Hommage à Christophe Bertrand

Depuis longtemps en projet, le CD en hommage à Christophe Bertrand va enfin voir le jour grâce notamment au travail obstiné d’Olivier Class, et du soutien de nombreux acteurs.
Il sera enregistré début janvier à Radio France, avec l’ensemble In Extremis qui se réunira une dernière fois à cette occasion.

photoChristopheBertrand

Récital : 17 Mars 2014, Besancon, salle de L’Espace

A l’invitation d’Aspro-Impro et de la scène nationale de Besancon, je ferai un récital le 17 Mars 2013 à la petite salle de l’Espace à Besancon, à 19h.
Le programme met à l’honneur les jeunes compositeurs français, à savoir Christophe Bertrand, Bruno Mantovani, Pierre Jodlowsky et Jérome Combier.

Combier, Embâcle, 11′
Bertrand, Haiku, 9
Mantovani, Dédale, 17′
Jodlovsky, Série blanche, 8′
Bertrand, Haos, 10′

 

Concert : 16 Juin 2013, Faubourg de Pierre Strasbourg

Deuxième passage à la salle du 12 Faubourg de Pierre à Strasbourg, toujours avec l’ensemble l’Imaginaire, toujours le dimanche matin à 11h, mais le 16 juin 2013.
Le concert explorera les influences du jazz dans la musiques contemporaines.
Donatoni sera à l’affiche avec Hot, pour sax sopranino et 6 musiciens, et nous rejouerons la pièce Ballad de Fernando Garnero, fortement imprégnée de jazz elle aussi.

Je reprends la note de programme de Corinne Schneider :

« L’invention, énonçait Donatoni en 1985, c’est la capacité de voir une chose comme elle pourrait être autrement ; non pas en rêve (comme s’il existait un monde intérieur), mais en étant capable de réaliser un second geste différent du précédent. » Comme plus tard dans Sweet Basil-Big Band (1993), le point de départ de Hot, c’est le jazz ; le point d’arrivée de l’œuvre étant la capacité de Donatoni à appréhender et à fixer « autrement » cette pratique instrumentale improvisée. Ainsi, par le filtre de l’imaginaire, le compositeur transpose dans sa propre écriture une somme de gestes stylisés.

Du jazz, il garde tout d’abord le médium instrumental, comme en témoigne le trio qui ouvre la pièce (piano, contrebasse en pizzicati et percussion) dans une écriture pulsée à base de contretemps en complémentarité rythmique. La première intervention des cuivres (trompette et trombone), sur des plages harmoniques plus longues, a valeur de coloration plus que de rythme. En contrepoint au saxophoniste, chacun des instruments triendra successivement la partie soliste (notamment la clarinette, le piano, le marimba, les bongos et le vibraphone).

Du jazz, Donatoni conserve également l’idée d’une virtuosité omniprésente — virtuosité instrumentale et virtuosité de l’écriture — qui conditionne l’œuvre pendant près d’un quart d’heure. Dans une mécanique de pulsation obstinée, le matériau (à base de micro-organismes non thématiques) engendre ses propres figures, ses propres gestes, incessamment renouvelés. Associées à des glissements presque imperceptibles des procédés d’écriture, ces transformations cellulaires perpétuelles reconstruisent l’effet de l’improvisation propre au jazz.

 

concert_Donatoni_site

 

Concert : Autour du quatuor de Webern…, 7 avril 2012, Strasbourg

Nous explorerons avec l’ensemble l’Imaginaire une nouvelle salle à Strasbourg, au 12 Faubourg de Pierre, pour un concert autour du quatuor de Webern.
Dans la même salle Laurent Reynès exposera son exposition « Paysages Mentaux ».
C’est donc dimanche matin 7 avril à 11h. Suivi d’un pot organisé par l’association de quartier!

Morton Feldman, For Aaron Copland
Toshio Hosokawa, Für Walter
Giacinto Scelsi, Ixor I
Yoshifumi Tanaka, Duo
Giacinto Scelsi, Ixor II
Anton Webern, Quatuor op. 22

Philippe Koerper, saxophone
Guillaume Faraut, violon
Adam Starkie, clarinette
Maxime Springer, piano

 

Concert : 13 avril 2013, 104, Paris

A l’occasion d’un week-end mettant à l’honneur l’Amérique du Sud, je jouerais avec l’ensemble Accroche Note le 13 avril 2013 à 14h30 au 104 à Paris.
Au programme, un spectacle pour enfant intitulé « Le trésor de Moctezuma ».
Adaptation par Christophe Donner
Musique de Marco-Antonio Perez-Ramirez
Laurent Stocker : récitant

Armand Angster, clarinette
Marie-Pierre Vendôme, violon
Christophe Beau, violoncelle
Maxime Springer, piano
Emmanuel Séjourné,  percussions

 

 

Concert : Minifest de musique de demain « Without Cage », 19-20 Octobre 2012

« WITHOUT CAGE est le rendez vous alternatif de la musique de demain

Titre évoquant à « demi mot » la conception musicale de John Cage basée sur la recherche musicale, l’environnement sonore est au premier plan. Porté par l’Ensemble L’ Imaginaire et avec les ensembles européens VORTEX (Genève), FONTANA MIX ( Bologna) et ZAFRAAN (Berlin), Without cage est la formulation précieuse des perspectives ouvertes à la création et à la nécessité de regarder vers l’avenir : without A cage, libéré de toutes contraintes. 2 jours, 8 créations aux sonorités multi – phoniques dont les pièces de Thierry Blondeau, Fernando Garnero, Paolo Aralla, Antoine Daurat, Franco Venturini, Nicola Evangelisti, Jonathan Bell, Daniel Zea et Eric Maestri qui expérimentera la Cithare speaker, en exclusivité au Hall des Chars ! »

J’y jouerai le vendredi soir 19 octobre à 20h30 dans 2 créations de Thierry Blondeau et Fernando Garnero.

 

Hall des Chars à Strasbourg, 20h30